Je viens de recevoir un TEXTO de la production. Je me suis encore encore trompée dans le titre du "sinegueule". J'ai dit GOUPILLON DE LUMIÈRE ! Et le pire, c'est que j'étais pas bourrée, pompette. Loin de toi, enfin au contraire je veux dire. Non ?

Je vous explique.

Mon DouDou et moi on aime bien boire de la Despérado. Mais on garde les bouteilles, rapport au recyclage. Oui, je voulais que vous saviez, chassiez, sachiez, que je suis engagée. Et pas qu'avec mon DouDou ! LOL.

Oui, je suis chanteuse engagée. Pas pour des galas, mais dans l'environnement des causes.

C'est ce que m'a expliqué DouDou. L'autre soir, pas plus tard qu'hier soir, Il m'a parlé des accords de Kyoto. Alors, en prenant ma guitare (et oui, je prends des cours en ce moment car je suis une artiste pleine) je lui dis donc que je ne voulais pas chanté du Kyoto Hôtel. J'aime pas leur coupe de cheveux, ça va pas aller avec mes robes et la chorégrafie. DouDou qui est gentil m'a dit que je confondais et que c'était comme les accords de Grenelle avec Jean-Louis Borloo. Alors là, je suis restée comme trois (ou deux ?) ronds de flans, je savais pas que Jean-Louis Borloo avait un groupe, Grenelle. DouDou, il a soupiré et il m'a dit qu'il m'expliquera une autre fois. Dis DouDou, tu m'expliques, ça m'énerve…

Vous avez trouvé Grenelle à la Fnac ?

Image_3

Bref, parlons peu mais peu. Ou bien.

Donc les bouteilles de Desperado, on les garde pour lutter contre le développement durable et préserver la serre. Ou l'effet durable contre le développement de la serre. À vrai dire, j'ai pas tout compris, ce que m'a expliqué DouDou, il sait tellement de choses et pourtant il a pas fait Saint Sire ou Police technique. Il m'a expliqué que le verre, c'était cher, qu'il fallait du pétrole pour le faire, que cela chauffait le ciel comme les gaz des vaches et les bouses, que le soleil chauffait plus, et que cela provoquait déjà des pluies et des orages. Et moi qui croyais que c'était à cause de la météo !! 

Enfin, là, je vous résume, parce que DouDou il explique vachement bien, lui, comme un livre, pffff… Trop bien que j'arrive pas à vous le recopier exactement avec ses mots à mots à lui.

Tout ce que j'ai compris, c'est d'accord pour boire de la Despérado, mais faut pas jeter les bouteilles de Desperado n'importe où. Et qu'il faut les laver avant de les rendre à des gens qui les fondent si j'ai bien compris.

Donc j'avais un goupillon dans la main pour nettoyer les bouteilles. Je me surprends.

C'est une de mes faces cachées. Parce que j'en ai plein d'autres…

Mais je garde mon mystère
pour plus tard pour vous…

i257390126_40821

Love